FILTRES par...

Votre sélection :

Millesime

Beaux Alcools

Whisky Tourbé 

Un whisky tourbé est souvent confondu avec un whisky fumé tant ces deux caractéristiques sont proches en raison de leur origine. En effet la tourbe qui est un combustible provenant de la décomposition de matières végétales (en générale de la bruyère sur Islay) se consume plus qu'elle ne brûle. En se consumant celle ci dégage énormément de fumée....

Un whisky tourbé est souvent confondu avec un whisky fumé tant ces deux caractéristiques sont proches en raison de leur origine. En effet la tourbe qui est un combustible provenant de la décomposition de matières végétales (en générale de la bruyère sur Islay) se consume plus qu'elle ne brûle. En se consumant celle ci dégage énormément de fumée. Les malts des whiskies des Îles Ecossaises étaient naturellement  séchés sur feu de tourbe (la tourbe étant la seule source de chaleur disponible). Ce procédé de séchage charge de gout fumé les grains d'orge en fin de maltage avant brassage. Le goût tourbé provient aussi de l'eau des Lochs utilisée, cette eau  coule sur des lits de rivières chargés de tourbe. En anglais la Tourbe se traduit par PEAT. La mesure de l'intensité de la tourbe dans un whisky se mesure en PPM (Partie Par Million de phénols). En général, un whisky tourbé d'Islay se mesure à 80 ppm, mais pour répondre à une demande de plus en plus forte de goût tourbé, une distillerie comme Bruichladdich propose Octomore, un single malt hyper tourbé oscillant autour de 250 à 300 ppm. La tourbe donnera aux single malt des arômes empyreumatique comme l'odeur de cheminée, de cendre, de goudron, mais aussi d'épices telles la réglisse, le clou de girofle et médicinales comme le camphre et l'eucalyptus.

Détails
Résultats 1 - 33 sur 33.
Résultats 1 - 33 sur 33.